Quelles sont les causes du tourisme ?

Le tourisme est une activité tridimensionnelle qui englobe à la fois une dimension culturelle, sociale et économique. Il désigne le fait de voyager dans le but de découvrir un lieu différent de celui dans lequel l’on a l’habitude de vivre. Le tourisme est pratiqué par la plupart des citoyens de la planète et en particulier ceux des pays riches. Diverses causes sont à l’origine de ce phénomène social. Dans cet article, on essaiera de vous les présenter.

Le développement des transports

L’une des premières causes du tourisme est le développement des transports. Avec l’explosion de la science et des techniques, de nombreux transports perfectionnés ont vu le jour. C’est le cas du train, de la voiture, du bateau et aussi de l’avion. Ces transports ont favorisé les déplacements à travers le monde.

A voir aussi : Quelle saison pour les Philippines ?

Grâce à ces moyens, de nombreux individus peuvent se déplacer d’un coin isolé à un coin éloigné de la planète. Si par le passé, très peu de personnes osaient se lancer dans ce type d’aventure, faute de moyens de transport, cela est aujourd’hui possible. Les transports ont permis aux hommes de satisfaire à leur curiosité en bravant les intempéries de la nature.

Le désert est facilement traversable en véhicule tout-terrain. De même, les bateaux et les avions permettent de braver la Méditerranée. Toutes ces conditions favorables entretiennent le tourisme à travers le monde.

Lire également : Que faire pendant un Safari en Afrique du Sud

L’accès aux congés payés

Dans les pays développés et ceux émergents, après de maintes revendications, les travailleurs ont réalisé de grandes prouesses. La détermination de leurs syndicats leur a permis d’obtenir les congés payés. Dès ce moment, la plupart des travailleurs des classes moyennes et bourgeoises ont trouvé une nouvelle passion à travers ces congés.

Il s’agit du tourisme. Travailler quotidiennement suivant un horaire le long d’une semaine peut s’avérer très stressant. Les psychologues ont donc conseillé aux travailleurs de faire du tourisme pendant leurs congés. Ceci, pour éviter le stress et des corolaires pires tels que le burn-out. Dès lors, les travailleurs du privé comme du public ont trouvé dans le tourisme une thérapie réparatrice en période de congés.

La faiblesse du coût des transports et de l’hébergement

Le tourisme étant une activité lucrative pour la plupart des pays disposant de ce secteur, les gouvernements ont pris des dispositions. Parmi celles-ci, l’allègement des coûts de transport et d’hébergement à certaines périodes de l’année telles que l’été. Lors de ces périodes, il est possible d’avoir un billet réduit à moitié prix pour un vol à destination touristique.

De même, les sociétés d’hôtellerie fracassent leur prix en ces périodes pour favoriser l’afflux touristique. Ces faits incitent des milliers de personnes dans le monde à prendre leur envol pour faire du tourisme.

L’essor de l’économie du partage et des plateformes de réservation en ligne

En parallèle, on assiste à l’essor de l’économie du partage, une alternative économique très en vogue dans le secteur touristique. Effectivement, les plateformes telles que Airbnb et BlaBlaCar permettent aux particuliers de partager leur logement ou leur voiture avec d’autres personnes contre rémunération. Cette tendance a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années, étant donné qu’elle offre des coûts plus abordables que ceux proposés par les agences traditionnelles.

Les plateformes telles que Booking.com, Expedia.com et bien d’autres ont aussi vu le jour pour faciliter la réservation en ligne. Ces plateformes sont au cœur de l’évolution du tourisme contemporain : elles rendent la tâche facile pour n’importe quel voyageur qui souhaite organiser son séjour depuis chez lui grâce à un ordinateur ou un smartphone. Le touriste peut alors avoir accès facilement aux services offerts par différentes sociétés.

Cette évolution est sujette à controverse car elle entraîne souvent des problèmes sur le plan social (concurrence déloyale face aux professionnels locaux) et environnemental (pollution générée notamment par les transports employés). Les gouvernements doivent donc être vigilants quant à l’utilisation abusive de ces moyens technologiques afin que tout se passe sans problème ni déséquilibre majeur entre tous les acteurs impliqués dans ce secteur crucial qu’est le tourisme.

La recherche de nouvelles expériences et la découverte de cultures différentes

En plus des raisons économiques, la recherche de nouvelles expériences et la découverte de cultures différentes sont deux autres facteurs clés qui motivent les gens à voyager. Les touristes modernes souhaitent sortir de leur zone de confort et découvrir ce que le monde a à offrir en termes d’expérience immersive.

Les voyageurs réalisent alors souvent ces découvertes par l’immersion culturelle. Ils visitent des musées, assistent à des spectacles locaux, mangent dans des restaurants authentiques ou encore participent à un atelier artisanal local. Cette immersion permet aux voyageurs non seulement de connaître une nouvelle culture, mais aussi d’apprendre sur celle-ci et ainsi comprendre ses coutumes et modes de vie.

À cet effet, l’une des tendances actuelles est le tourisme responsable. Le fait pour les touristes d’avoir une attitude respectueuse envers leur environnement naturel et humain est donc crucial. Les activités proposées doivent être en phase avec cette démarche éthique : éviter toute forme de discrimination ou d’exploitation, respecter la biodiversité locale… C’est là tout l’enjeu du développement durable appliqué au tourisme.

Dernier point important : il y a aussi un intérêt croissant pour les destinations insolites où peu de personnes ont mis les pieds auparavant. Ceci peut inclure l’escalade d’une montagne, la randonnée dans un parc national ou l’exploration d’une île inhabituelle. Ils cherchent toujours plus loin quelque chose qu’ils n’ont jamais vu auparavant afin d’ajouter du piquant à leurs aventures.

Articles similaires