Quels sont les papiers obligatoires pour aller en Espagne en voiture ?

aller en Espagne en voiture

Aller en Espagne en voiture est bien possible. Ce que vous avez à faire, c’est de vous acquitter des obligations administratives, en prenant soin d’apprêter les papiers obligatoires. Voici un guide pour vous aider à aller en Espagne en voiture en toute sécurité.

Papiers obligatoires pour aller en Espagne en voiture

Pour tous les voyageurs membres d’un pays de l’espace Schengen, il leur suffit de présenter à la frontière une carte d’identité. Ils peuvent aussi montrer un passeport. L’un ou l’autre de ces documents doit être en cours de validité. Ce n’est pas le cas pour les voyageurs des autres pays. Pour cette catégorie de voyageurs, ils doivent obligatoirement présenter à la frontière un passeport en cours de validité et muni d’un visa.

A voir aussi : Pourquoi les locations de voiture sont-elles si chères en Irlande ?

En dehors de ces documents d’identification, l’accès en voiture devra être soumis à la présentation d’un permis de conduire. Vérifiez donc si votre permis de conduire est valable pour circuler en Espagne. Si ce n’est pas le cas, faites-vous délivrer d’abord un permis international.

Conduire en Espagne à condition d’être en règle

Vous ne pouvez aller en Espagne en voiture que si vous êtes autorisé. Il est recommandé de vous renseigner suffisamment pour savoir si vous avez les autorisations nécessaires pour le faire. Si vous pensez louer un véhicule, vous devez connaître les conditions et les dispositions à prendre.

A découvrir également : Améliorez votre expérience de voyage en train grâce à ces astuces pratiques d'organisation

Bonne nouvelle ! Il n’est plus nécessaire aujourd’hui de présenter le formulaire de contrôle sanitaire SpTh ou le certificat de test du Covid-19 pour entrer en Espagne en voiture. Par contre, vous devez avoir une assurance internationale pour effectuer un voyage avec votre voiture en Espagne.

Vous avez la possibilité de la justifier avec votre police d’assurance en plus d’un reçu de paiement attestant de sa validité. Dans certains cas, vous devez obtenir la carte verte ou le certificat international d’assurance responsabilité civile. Et pour les autres, une assurance frontière sera nécessaire.

Voyager en voiture pour l’Espagne en toute tranquillité

Pour votre tranquillité, vous devez maîtriser les règles de conduite spécifiques à l’Espagne. Dans ce pays, la conduite se fait à droite et le port de ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers.

La vitesse est limitée sur toutes les routes : 120 km/h sur les voies rapides et autoroutes. Cette vitesse est de 90 km/h sur les routes conventionnelles et de 30 km/h en agglomération. En ce qui concerne les dépassements, ils se font obligatoires à gauche.

Retenez qu’il peut avoir des contrôles de police aléatoires à la frontière. Il est donc préférable de garder en lieu sûr l’ensemble de vos documents obligatoires pour aller en Espagne en voiture.

Les conséquences de ne pas avoir les papiers obligatoires en Espagne

Ne pas avoir les papiers obligatoires pour aller en Espagne en voiture peut entraîner des conséquences fâcheuses. Vous devez souligner que la police espagnole effectue régulièrement des contrôles routiers et vérifie systématiquement les documents du véhicule ainsi que ceux du conducteur.

Si vous ne disposez pas de l’ensemble des documents nécessaires, vous risquez une amende pouvant s’élever jusqu’à 3 000 €. Votre véhicule pourrait être immobilisé ainsi que votre permis de conduire suspendu temporairement.

En cas d’accident sans assurance valide, les frais médicaux peuvent rapidement atteindre des sommes astronomiques. Si un accident survient avec un autre conducteur impliqué dans l’accident et qu’il possède tous ses papiers obligatoires pour aller en Espagne en voiture alors que ce n’est pas le cas pour vous, cela peut engendrer une responsabilité civile importante.

Donc, il est fortement recommandé de se munir de toutes les pièces justificatives avant d’aller sur la route afin d’éviter toute complication ou désagrément lors de son séjour en Espagne.

Les différences entre les règles de conduite en Espagne et en France

Pensez à bien savoir que les règles de conduite en Espagne sont différentes de celles en France. Effectivement, certaines nuances peuvent surprendre les conducteurs français non avertis.

Les limitations de vitesse : Les vitesses maximales autorisées sur les routes espagnoles sont plus élevées qu’en France. Sur l’autoroute, par exemple, la vitesse maximale autorisée est fixée à 120 km/h pour une voiture et 90 km/h pour un camping-car ou une caravane. Il faut aussi prendre note que le retrait des points du permis intervient dès lors que vous dépassez la limitation de vitesse de 31 km/h sur route et autoroute.

Le port obligatoire d’un gilet réfléchissant : Depuis 2004, il est obligatoire pour chaque passager présent dans le véhicule d’avoir son propre gilet fluo à bord afin d’être visible en cas d’accident ou de panne.

La carte grise : Le certificat d’immatriculation doit être présent avec tous ses éléments à jour ainsi que l’assurance qui doit être valide et dont la couverture sera limitée au territoire espagnol.

Pensez à bien connaître les types d’amendes différents : ceux qui ne nécessitent pas d’arrêt (hasta los treinta) et ceux qui imposent un arrêt complet (obligatorio detenerse). Ces indications doivent être respectées sous peine d’amende. Donc, si vous souhaitez voyager sereinement sans heurts ni complications, pensez à bien vous renseigner sur ces règles avant le départ.

Articles similaires