Comment s’encorder en randonnée de haute montagne ?

L’usage de la corde était uniquement réservé pour les pratiques spécifiques dont l’alpinisme et l’escalade. Aujourd’hui, le besoin de s’encorder se fait ressentir dans le monde de la randonnée.

Les montagnards dans leur effort pour aller au-delà de leur limite éprouvent le besoin de s’encorder. Toutefois, s’encorder afin de pratiquer la randonnée sur une haute montagne en toute sécurité n’est pas une affaire banale. Découvrez dans ce mini-guide les astuces pour réussir comme un expert !

Lire également : Quel type de pain est adapté pour la randonnée ?

La précaution : technique d’encordement idéale

S’encorder en randonnée de haute montagne présente beaucoup de risques. Pour cela, il est important de prendre les précautions nécessaires pour limiter les dangers.

Au nombre des mesures préventives figure les techniques d’encordement. En effet, il existe plusieurs techniques d’encordement pour pratiquer la randonnée de haute montagne. Cependant, l’expérience a montré que le nœud communément appelé la queue de vache est la meilleure option.

A découvrir également : Quelle batterie externe choisir pour la randonnée ?

Pour pratiquer la randonnée de haute montagne, cette technique est la plus simple et la plus fiable. Comment ça marche ? Visuellement, il s’agit d’un nœud sous forme de boucle réalisée au bout de la corde.

Sachez par contre qu’il n’est pas facile de le défaire une fois qu’il est bien attaché. Pour réussir facilement, il faudra se faire accompagner par un professionnel du domaine et pour une semaine en moyenne.

Comment procède l’assureur ?

L’assureur, c’est celui ou celle qui utilise la corde pour randonner. En effet, cette étape ne demande pas une très grande technique.

Néanmoins, il est important de l’appliquer plusieurs fois (deux à trois fois minimum) dans des situations plus complexes.

Ici, l’assureur va s’encorder, c’est-à-dire qu’il mettra la corde autour de sa taille et se vacher (accrocher la corde autour d’un béquet rocheux, d’un arbre, d’un câble métallique, etc.).

Après cela, l’assureur peut progresser en grimpant la montagne tout en se rassurant que la corde soit bien attaché des deux côtés.

Il est possible de tout faire en se servant uniquement d’une corde. Mais, l’usage d’un mousqueton à vis et d’une sangle permet d’être plus efficace et plus rapide.

Les types de cordes pour une randonnée de haute montagne

Pour une randonnée sur une haute montagne, il existe sur le marché plusieurs cordes favorables. Contrairement aux longues cordes qu’on utilise lors de la pratique du canyoning, de l’escalade ou de l’alpinisme, celles qu’il faut pour une randonnée présentent des dimensions moins considérables.

En effet, les cordes de randonnée ont une longueur se situant entre 20 et 48 mètres. Ces cordes présentent également un plus petit diamètre soit 8 mm en moyenne.

Au marché, ces équipements coûtent entre 30 et 70 euros. Vu la durabilité de ces accessoires, on peut dire qu’ils présentent un bon rapport qualité-prix.

Articles similaires